Votre site web est-il « mobile-friendly » ?

5 mai 2015
Mobile friendly

La mise à jour de l’algorithme de Google était attendue depuis de longs mois. Le label « mobile-friendly » est désormais déployé dans le monde entier. Mais dans les faits, que change-t-il ?

 

Cacher du texte, répéter plusieurs fois des expressions-clés dans des phrases qui n’ont aucun sens, maximiser les liens entre les pages… Toutes ces techniques « traditionnelles » du SEO sont dépassées. D’année en année, Google a fait évoluer son algorithme pour le faire tendre vers quelque chose de plus pertinent, capable de faire ressortir aux internautes des résultats vraiment qualitatifs. Dans son guide officiel, Google fait d’ailleurs très bien apparaitre cette notion : « nous aimerions souligner que les décisions que vous prenez quant à l’optimisation de votre site doivent avant tout reposer sur l’intérêt des visiteurs de votre site. Ils sont les premiers utilisateurs de votre contenu et font appel aux moteurs de recherche pour trouver votre site Web. Pour obtenir les résultats voulus ne vous concentrez pas trop sur les petites modifications à effectuer pour améliorer votre classement, mais mettez en évidence toutes les qualités de votre site afin qu’elles soient visibles dans les moteurs de recherche.« 

Pour résumer : ne magouillez pas avec Google, faites de la qualité et tout ira bien… Pourtant, il reste toujours (et heureusement) des règles à respecter.

Il y a quelques jours justement, Google a appliqué une mise à jour importante à son algorithme, avec une analyse plus poussée de l’aspect « mobile-friendly ». Concrètement, cette mise à jour a pour objectif de « sanctionner » les sites web dont le contenu ne s’affiche pas correctement sur mobiles. Une décision parfaitement dans l’air du temps, puisqu’environ un tiers des trafic mondial provient d’un appareil mobile (tablettes et smartphones cumulés).  Les sites web performants sont quant à eux récompensés avec le label « site mobile » (ou « mobile friendly » sur la version anglaise), qui s’affiche très discrètement dans les résultats de recherche sur Google mobile :

Site mobile

Pour avoir toutes les chances de décrocher ce label « site mobile », il faut que votre site web respecte les critères suivants :

  • L’absence de technologie dont l’affichage sur mobile est problématique. Par exemple : Flash.
  • Un texte facilement lisible sans avoir à zoomer sur la page.
  • Un contenu qui s’adapte à la largeur du mobile, qui ne génère donc aucun scroll horizontal.
  • Des liens suffisamment éloignés les uns des autres pour permettre un tap facile, les doigts étant bien plus épais qu’un curseur de souris !

En d’autres termes, il faut que votre site soit en responsive design ou bien qu’il ait une version mobile dédiée. Pour aider les développeurs, Google a d’ailleurs mis en ligne un mini-site présentant en détails les informations techniques liées à sa mise jour. La page Test de compatibilité mobile vous permet même de tester votre site. Il suffit simplement d’y entrer une URL afin de lancer une analyse. Si les résultats de celle-ci sont négatifs, Google indique alors les données à améliorer pour obtenir le label.

 

Vous l’avez compris, il est aujourd’hui stratégique que votre site web soit parfaitement adapté à l’affichage sur mobile, sous peine de voir votre trafic baisser inévitablement. A l’heure où Google reste le leader incontesté des moteurs de recherche, et alors que le trafic en provenance des mobiles ne cessent de grimper, il est primordial de ne pas sous-estimer le label Google Mobile Friendly.